L'équilibre entre bien-être et festivités

Vous connaissez déjà le kombucha, ce produit issu de la fermentation d’une symbiose de levures et de bactéries ? Eh bien la fermentation de nos kombucha commence de la même façon, mais ne connait pas le même dénouement !

Le procédé reste globalement le même : brassage avec du thé vert et introduction d’une souche ‘’mère’’ de kombucha pour démarrer la fermentation. Toutefois, par rapport à un kombucha régulier, plus de sucre (dont du sucre de millet, une céréale sans gluten) est ajouté avant la fermentation, et celle-ci dure plus longtemps. À la fin du processus, tout le sucre est transformé en alcool (jusqu’à 5%).

 

Étant donné que le produit est fermenté à partir d’une souche de kombucha, il contient les mêmes molécules organiques, bonne pour la santé tels que les acides acétiques, lactiques et gluconiques, ainsi que les antioxydants du thé vert et du thé noir.

Kombucha.jpg
InstaPlan de travail 1@2x.png

Notre kombucha dans la canette

Notre kombucha en fermentation

Végan ?

Ça peut paraitre simple de dire qu’il n’y a pas d’élément d’origine animale dans la fabrication de nos kombucha alcoolisés, mais il faut savoir que ce n’est pas toujours le cas pour une boisson. Du lysozyme (enzyme extraite du blanc d’œuf) est par exemple utilisé dans la confection de certains vins pour les stabiliser. De plus, le procédé de fabrication peut être non vegan si le filtre utilisé lors de la filtration du produit contient des éléments d’origines animales (colle ou arête de poisson). 

Rassurez-vous, rien de tout cela n’est utilisé pour brasser ou filtrer  nos kombucha !

Cliquez pour voir nos points de vente